vous êtes ici : accueil > Commissions > CTL > Comptes rendus > 2012

Vos outils
  • Diminuer la taille du texte
  • Agmenter la taille du texte
  • Envoyer le lien à un ami
  • Imprimer le texte
Document à télécharger

Compte rendu du CTL du 14 novembre 2012

Dans sa déclaration lue en début de séance, la CGT Finances Publiques a dénoncé :
- les suppressions d’emplois à venir pour notre ministère étiqueté « non prioritaire » alors que, dans les services, les limites du supportable sont déjà atteintes.
- la réduction de 7 % des moyens financiers alloués à la DGFiP pour 2013 qui fait suite à la purge de 11 % en moyenne dans le budget 2012 et l’amputation de 3,7 % des crédits décidés dans le collectif budgétaire voté en juillet 2012.
- les réorganisations et restructurations prises souvent en dépit du bon sens.
- une 3ème année de vaches maigres par suite du blocage du traitement indiciaire des fonctionnaires
- la « démarche stratégique » qui sera mise en œuvre par le nouveau Directeur général qui vise, sous couvert de simplification, à la mise à plat de nos missions. Nous avons exprimé nos craintes d’externalisation en lien avec « l’acte III de la décentralisation » annoncé par le 1er Ministre et la « Modernisation de l’Action Publique » qui alliera économies et rénovation des missions.
La CGT Finances Publiques revendique l’arrêt des suppressions d’emplois, la restitution des emplois supprimés, le maintien de toutes les missions, l’arrêt des réorganisations, le maintien du statut général et de nos statuts particuliers.

Article publié le 22 novembre 2012.


Politique de confidentialité. Site réalisé en interne et propulsé par SPIP.