vous êtes ici : accueil > actualités > DGFiP

Vos outils
  • Diminuer la taille du texte
  • Agmenter la taille du texte
  • Envoyer le lien à un ami
  • Imprimer le texte

Nouvelles mesures de confinement - télétravail, garde d’enfants - vos droits ?

Le confinement version mars 2021 ne voit pas la mise en place d’un plan de continuité de l’activité (PCA), l’intégralité des missions doit être assurée.

Tout le monde au boulot ! Mais surtout pas au cinéma, au théâtre, au concert ou au musée ! La culture ça peut être dangereux…

Augmenter le télétravail

Le télétravail et la quotité exercée relèvent uniquement du choix des agents. Il n’existe aucun texte pour obliger les collègues à télétravailler et pour celles et ceux qui télétravaillent à augmenter leur quotité de temps de télétravail.
Nous n’accepterons aucune forme de pression quand la situation dans les services est catastrophique du fait des politiques menées depuis des années pour casser notre administration.
Nous ne sommes pas responsables de cette situation.
Par contre, la direction doit équiper les collègues qui demandent le télétravail.

Nous appelons les collègues à se rapprocher d’un militant de la CGT s’ils subissent une quelconque pression ; votre choix doit être respecté.

Garde d’enfants

Communiqué du 1er avril de la fédération CGT des financesPersonne ne peut télétravailler en gardant ses enfants

Concernant les ASA, à la suite des discussions, il y a mise en place d’un régime dérogatoire pour assurer la garde d’un enfant, même si le télétravail est possible :
- ouvert aux fonctionnaires et contractuels,
- ne concernant que les parents d’enfants scolarisés jusqu’en fin du cycle primaire (CM2),
- sur demande déposée auprès du chef de service,
- au bénéfice d’un seul des parents (fournir une attestation sur l’honneur)

Article publié le 5 avril 2021.


Politique de confidentialité. Site réalisé en interne et propulsé par SPIP.