vous êtes ici : accueil > actualités > DGFiP

LE TELETRAVAIL à la DGFIP pourquoi cette précipitation à mettre en oeuvre son protocole ?

LE PROTOCOLE TÉLÉTRAVAIL À LA DGFIP ET SA DÉCLINAISON LOCALE

Pourquoi cette précipitation de la Dgfip à mettre en œuvre son protocole ?

D’aucuns pourraient penser que la DGFIP s’inscrit dans un mieux disant par rapport au ministère de la transformation de la fonction publique lequel, il est vrai, n’a comme ambition que de casser la fonction publique de carrière.

Pourtant le zèle avec lequel la Dgfip applique le recul des droits et garanties des agents ne laisse que peu de place au doute. (Cf fin des CAP de mutation, de promotion, omerta sur les emplois vacants, etc.).

Par exemple dans le protocole de la DGFIP, rien sur la prise en charge des coûts du travail à domicile.

BORNE Elisabeth, ministre du travail qui fait la chasse aux droits des privés d’emplois et des précaires, même elle, le dit : "La règle est que cela ne doit pas être un coût pour le salarié" (France Info le 11 février 2021).

Dans le cadre du protocole de la DGFIP, les chefs de services vont décider, seuls. Pas d’accompagnement dans le choix. Comme demain avec le Rifseep et le salaire au mérite ?

Et c’est là qu’apparaît la remise en cause du droits des agents pour les candidats au télétravail. (ex : CTL 57 et 31) suite http://www.financespubliques.cgt.fr/content/protocole-teletravail-la-dgfip-supprime-des-droits-aux-agents


clique ci-contre pour suite du memo

Article publié le 8 juin 2021.


Politique de confidentialité. Site réalisé en interne et propulsé par SPIP.